lundi 3 septembre 2012

Pause philosophie

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" (Saint Augustin)
"Il faut vivre comme on pense, sans quoi on finira par penser comme on a vécu" (Paul Bourget)
"Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu" (Chamfort)

Tout le monde connait au moins une citation. Il y a les classiques, les vieilles, les contemporaines, les jolies, les moins jolies, les connues, celles qui passent inaperçues.

Et puis, il y a les citations de Jean Claude Van Damme, alias JCVD.
JCVD, c'était mon idole, quand j'étais jeune. Il faisait des films de karaté, il était super fort, et qu'est-ce qu'il jouait bien. Son texte dans les films, en gros, c'était:
-Ahhhhhhhhh.
Et là, il assénait un coup de poing sur un tas de brique et il cassait tout. 
Le scénario de ses films était d'une subtilité et d'une intrigue exceptionnelles. Bien souvent, avant la fin du film, mon héros était à l'agonie, aux portes de la mort, le visage et le corps en sang. J'en avais presque les larmes aux yeux, tant sa souffrance était intenable. 
-Non, s'il te plait, ne meurs pas. Relève toi, bats toi, me disais-je en moi.
Comme s'il percevait mes prières, d'un coup d'un seul, JCVD se relevait pour mettre une déculottée phénoménale aux méchants. 
Des scénarios d'un réalisme haletant, surtout lorsque JCVD se retrouvait seul face à cinquante méchants. Il leur mettait bien entendu une super calotte à tous en une fraction de seconde. C'était mon superhéros préféré.
Où est-ce que je veux en venir, sachant que nous sommes ici dans un blog à vocation littéraire ?... Eh bien voilà, quand on parle de JCVD, on évoque souvent le côté sportif, on parle de l'acteur, mais on oublie que JCVD était avant tout un homme, mais pas n'importe quel homme. C'était... un Philosophe.

Parmi ses citations les plus célèbres, il y a celle-ci, que j'aime bien :

" Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre....Et les avions aussi.... En meme temps l'air tu peux pas le toucher...ca existe et ca existe pas...Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim...It's magic...L'air c'est beau en meme temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher.....L'air c'est un peu comme mon cerveau... "

Et puis aussi celle-là:
« Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon. »

Moi, très honnêtement, quand je lis ça, j'en reste pantois. Socrate et Platon peuvent allez se rhabiller.

C'est pourquoi aujourd'hui, je publie la mienne:

"Lisez, riez, c'est bon pour la santé"

Mais je sais que je suis encore bien loin d'égaler le maître...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire