vendredi 26 octobre 2012

On m'aurait menti ?...

Ce matin (ndlr: comprenez hier, ou la semaine dernière, ou encore le mois dernier. Dans la grotte où j'habite, perdue dans la montagne, les médias mettent toujours du temps à arriver), en ouvrant le journal j'ai été frappé par le scandale du jour:
Le grand cycliste, Lance Armstrong, aurait recouru à des substances illicites durant ses années de compétition. Je suis tombé des nues. Le grand Lance, multiple vainqueur du Tour de France...
En épluchant toutes les pages du journal, j'ai alors découvert -oh, stupeur-, que le cyclisme n'était malheureusement pas le seul sport touché par certains scandales médiatiques, tous liés à des résultats incroyables...



Un terme revenait sans cesse appuyer chacune de ces affaires : le DOPAGE!
Mais le plus incroyable, dans tout ça, c'est que ces pauvres malheureux (enfin, pas vraiment pauvres, sur leur compte en banque il y avait des tas de chiffres) n'étaient pour rien dans ce qu'il leur arrivait. Oui, à croire que la justice choisissait ces boucs émissaires sans raison aucune.



Donc, je voulais pousser mon petit coup de gueule, Monsieur le président de la justice. Les sportifs sont totalement innocents. Ce n'est tout de même pas de leur faute si ces hommes, fatigués par leur labeur du jour, ont faim et mangent l'équivalent de 5 ou 6 boeufs (3000kg de viande) en un repas.
Ce n'est pas non plus de leur faute si leurs grand-mères laissent traîner tous les médicaments dans la maison, qu'ils tombent dessus et les mangent par mégarde en croyant trouver un bonbon.
Et ce n'est pas non plus de leur faute si le moustique qui les pique a, sur la trompe, les restes d'un précédent petit déjeuner plutôt douteux.
Alors s'il vous plaît, soyez indulgent, Monsieur le président de la justice. Et sachez que tous ces sportifs, qui sont avant tout des êtres humains, ne disent que la vérité et rien que la vérité.
Vous avez déjà vu quelqu'un mentir, vous ?
Merci pour votre indulgence et votre compréhension.

5 commentaires:

  1. Bernard humbert
    www.reporter-de-village.fr
    Sur le scandale du hand,
    pas le même style, mais pas la même génération non plus...

    RépondreSupprimer
  2. Armstrong, la grosse chaudière!
    Tu fais du mal à mon sport, la honte sur toi!!!.
    Tu as peut être un compte en banque plein mais, pour moi, tu n'as aucune valeur.

    Tiens prend ça dans les dents.

    RépondreSupprimer
  3. Bien dit mon petit Alex. Comme quoi, il y a parfois une justice...
    Pour Bernard, l'argent, l'argent, toujours l'argent... Mais c'est bon, dans le fond, on ne connaît pas trop le problème. Enfin, de mon côté ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Y a pas que l'argent il y l'Or ;-) 5 ou 6 boeufs, de vrais Gargantuas.

    RépondreSupprimer
  5. Comme quoi, quand ils ont faim, plus rien de les arrête...

    RépondreSupprimer