mercredi 17 octobre 2012

Une course, vous avez dit une course ??? (La Persjussienne)

-Vous avez fini combien ? me demande le journaliste.
-Euh... previème.
Je baragouine un truc incompréhensible espérant qu'il comprenne premier, deuxième, voire encore troisième.

Là, cette fois-ci, j'aurais bien voulu dire qu'effectivement, il y avait un tracteur sur la route. Qu'à cause de lui, je suis arrivé en retard, que j'ai même loupé le départ.
J'aurais voulu dire aussi que mon réveil n'a pas sonné. Que ces désagréments de l'électronique moderne m'ont mis dans le jus, que du coup, j'ai pris mon repas à la dernière minute, et qu'il m'est resté sur l'estomac toute la course. Qu'il faudra que je porte plainte auprès des fabricants chinois qui font vraiment du travail de mauvaise qualité, et qu'il y en a marre de cette société de consommation avec objets à usage unique.
Ou sinon, que j'ai été malade toute la nuit, que j'ai laissé mon repas de la veille quelque part dans les canalisations de l'immeuble.
Ou que je n'avais rien mangé depuis une semaine.
Que j'avais fait une sortie de 15 heures en course à pied la veille.
Que ma copine ne m'avait pas laissé dormir de TOUTE la nuit.
Que je me suis cassé une jambe.
Que j'ai couru à cloche pied.
Ou même sur les mains, tiens !
Bref, j'aurais bien aimé trouvé tous les prétextes pour éviter de dire qu'en fait, j'ai pas été très bon et que les autres ont été bien meilleurs.
J'ai juste fini neuvième, mais ce n'est pas grave, car j'ai gagné un reblochon et qu'il était très bon.
(et j'ai la rime facile...)


2 commentaires:

  1. Bravo pour le reblochon, dans le Jura ce n'était sans doute pas la saison du Mont d'Or, où alors celui-ce serais rentré tout seul à la course aussi?

    RépondreSupprimer
  2. Il était bon, ce reblochon. Bon, un Mont-d'Or, c'est pas mal aussi, mais faudra attendre l'hiver pour aller skier dans le jura!

    RépondreSupprimer