samedi 3 novembre 2012

L'analyse Freudienne (Pause philosophie, 2ème édition)

Hier, j'ai fait un rêve étrange. J'allais faire mes courses au supermarché, et j'ai senti quelque chose bouger dans ma bouche. Une molaire se déchaussait, je pouvais la faire bouger avec ma langue. L'impression était assez désagréable, d'autant plus que, sur le moment, rien ne laissait penser que j'étais en train de rêver, et au réveil, ce fut un soulagement de constater que toutes mes dents étaient solidement fixées. Ce n'est pas la première fois que je fais ce genre de rêves.J'imagine que c'était dû à la peur de vieillir.
-T'es complètement à côté de la plaque, m'a fait l'une de mes frangines. 
-Ah bon? Tu t'y connais en rêves, toi ?
-Tiens, regarde là-dedans, m'a-t-elle fait en me tendant un petit bouquin.
J'ai regardé l'ouvrage, un exemplaire sur l'analyse Freudienne des songes.
J'ai rougi en regardant le bouquin. En fait, l'ami Freud faisait une analyse érotique sur chacun de nos rêves.
Et en gros, dans mon cas, le rêve renvoyait à ma période pubère, et à un certain appétit de... euh... comment dire... enfin bref, vous comprenez très bien.

J'ai alors repensé à toutes ces dents de lait que j'avais perdues dans mon enfance, et que j'avais confiées innocemment à la petite souris.
J'ai refermé l'ouvrage, dubitatif, et je me suis dit que Freud avait pas mal de trucs à revoir si jamais il décidait de refaire un bouquin...


L'est nul, ce Freud, quand même...



PS: Vu le succès de ma première pause philo, qui est bien entendu dans les archives, j'ai décidé que dorénavant, il y aurait des éditions régulières pour rendre hommage au maître (Van Damme).

3 commentaires:

  1. Il revient en force ce Freud sur les zondes et en bouquins, on dirait que tu as une "dent" contre lui?

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben non, pas du tout. Mais faudrait bien que je me plonge dans un de ses bouquins un jour, je suis sûr qu'il y aurait matière à rire!

    RépondreSupprimer
  3. Rire à pleines dents même !

    RépondreSupprimer