dimanche 18 août 2013

Moi aussi, j'ai droit à des vacances!

Je sais, je n'ai pas donné beaucoup de nouvelles ces derniers temps. Mais je suis comme vous, moi aussi j'ai droit à des... vacances !
Je les mérite, quand même, je bosse tous les jours, qu'il pleuve, qu'il vente qu'il neige. Même le dimanche. Ski roue, course à pied, l'été passe et j'enchaîne les heures. Donc oui, moi aussi j'ai droit à des vacances.
Ahhhhh, les vacances... frôler la mort en voiture sur les routes de France, se prendre de merveilleux bouchons d'une heure ou deux sur l'autoroute, prendre un bain de dioxyde de carbone, d'ozone, de nitrates, de sulfates et tant d'autres polluants au milieu de toutes ces voitures, arriver exténué après dix heures passées sur la route par 35 degrés à l'ombre avec une voiture sans climatisation, avoir du mal à trouver une place pour poser sa serviette sur la plage envahie par la foule parce qu'il ne reste plus un centimètre carré de libre, se faire engueuler parce qu'on a marché sans le faire exprès sur la serviette du voisin, jouer au barbecue* (*faire comme les merguez, griller au soleil, faire dorer une face, et quand elle est à point, se retourner pour faire de même avec l'autre face.), prendre de phénoménaux coups de soleils qui vous empêchent de dormir pendant quatre jours, se faire piquer par cinquante moustiques à la nuit tombante, bref, je n'apprends rien à personne, ce sont les vacances! Sans oublier le summum, le Graal des vacances: le farniente, le REPOS!
Oui, tout ça, pourquoi n'y aurais-je pas droit à mon tour. N'avoir dans son sac que son maillot de bain, et rien d'autre.
Donc, je suis parti en vacances pour reposer la machine. Mais j'ai quand même pris une paire de baskets, au cas-où. Et mon vélo, pour faire quelques bornes de temps en temps. Mes ski roues aussi, pour ne pas perdre le rythme. Les rollers, pour se déplacer et en faire à la tombée de la nuit. Quelques haltères, parce qu'on perd assez rapidement la musculature du haut du corps, et la muscu, paraît que c'est important pour la préparation physique. La raquette de tennis aussi, pour faire travailler le cardio et les déplacements courts. Le tapis de sol, pour le renforcement musculaire. Le kayak et les pagaies, quand il faut varier les plaisirs. La perche, le ballon de basket, les gants de boxe, l'arc, le parapente, le ballon de volley, le...
Bref, je suis parti en vacances.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire