lundi 15 septembre 2014

Enfin les les vacances!

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Eh oui, comme tout le monde, moi aussi j'ai droit à des vacances! Eh non, comme le pensent certaines personnes, je ne suis pas en vacances toute l'année. Bien qu'une saison hivernale ne fasse que quatre ou cinq mois, le reste du temps, je m'entraîne.
Mais, chose peu commune, il m'arrive aussi de prendre du bon temps. Farniente au soleil, au bord de la plage, le truc classique, quoi. Cette année, c'était direction l'Océan. La porte d'à côté, quoi!



Les vacances, ça rime aussi avec bouchons (bien que dans l'absolu, en terme linguistique, ça ne rime absolument pas du tout).


Pour la première fois depuis de nombreuses années, je n'ai presque pas fait de sport. Je dis presque, car je suis quand même parti avec mes skis roues et mes baskets, mais une chose est sûre, avec une ou deux heures de sport par jour, je n'ai pas vraiment usé le goudron. Comme tout le monde, j'ai eu ma dose de moustiques (voire un peu plus. A chaque fois, c'est moi qui prends. Pour ceux qui me côtoient, fini l'anti-moustique, il me suffit d'être là!). 



Ah, et puis vu qu'on était à l'océan, j'en ai profité pour faire du surf. Dans ma tête, le surf, c'était le truc de beau gosse. Je me voyais très bien dompter les vagues, faire des sauts, impressionner le public, facile, les doigts dans le nez...

Malheureusement pour moi, le surf, ça s'est un peu résumé à ça:


Je me suis fait ballotter, lessiver, secouer. Tête dessus, tête au-dessous, j'ai bu la tasse (l'eau salée, j'ai connu mieux).

Enfin voilà, je suis parti en vacances. Et pour les connaisseurs, on parle souvent de Brice de Nice...


D'Igor D'Hossegor...






Mais pour ceux qui étaient sur la plage de Soulac à ce moment là, vous savez qu'il existe désormais...


Benoît de Haute-Savoie!!!!!!!!!!!!!

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire