vendredi 13 février 2015

Team Gel Intérim Rossignol

Voilà trois mois que le team Gel Interim Rossignol a été lancé, avec de beaux résultats pour l'équipe. Mais d'où est partie l'idée de ce team ?

Certaines histoires ont tout du mythe, et d’aucuns auraient conté qu’au tout départ, il y a fort, fort longtemps, dans une grande pièce aux murs gigantesques, une voix timide traversa l’assemblée.
-Et pourquoi ne pas créer un Team longue distance ?...
La question résonna dans la salle silencieuse, et tous les regards se tournèrent d’une seule tête. Jusqu’à présent, nombreux champions partaient tour à tour à l’assaut de l’or blanc, ramenant médailles et trophées à l’issue de combats chevaleresques, mais la gloire était solitaire, il manquait une cohésion à l’aventure. Dumas flottait-il quelque part dans chacune des têtes, avec son « un pour tous, tous pour un » ?
Oublions monstres et dragons, l’idée d’un Team, après délibération fit l’unanimité. Il ne fallait pas que Rossignol se résume à quelques têtes éparpillées. Aussitôt dit, aussitôt fait, et fut un temps où les rouges arpentaient solidement les circuits damés des territoires français. A l’époque, spectateurs comme commentateurs les voyaient arriver de loin, fidèles aux avants postes.
-Vingt-deux, v’là les rouges, criait-on.

Peu de temps après, l’orange succéda au rouge. L’orange, ça sonnait bien, doux à l’oreille, parfum sucré, d’écorce facile. Il eut son heure de gloire, et remporta par deux fois la fameuse Trans’ju (d’orange –pardonnez-moi, elle était facile, celle-là) et au bout d’une époque, certains supposèrent qu’il avait fait son temps.

Il n’en fallait pas plus pour redonner un second souffle à l’histoire du Team. Il devenait impératif de créer une équipe plus professionnelle, plus aboutie, plus performante, avec une pointe d’originalité, une touche familiale en plus. Gel Intérim est arrivé pour se mêler au combat, le rouge est alors revenu sur le tapis, et dans toutes les pensées, on attend un nouvel hiver pour se croire à Cannes et voir briller l’équipe sous mille projecteurs.
Cette nouvelle génération sonne un peu comme les contes de Grimm. Les anciens partagent leur savoir, les novices amènent leur fraîcheur. On pourrait appeler chacun d’eux par son surnom, et dans le pays de Dame Blanche Neige, on y retrouve Gourmand, Timide, Prof, Joyeux, Rêveur…

Oui, cette équipe est pleine de vie, et entre les allées et venues, les départs et les nouvelles recrues, ce Team n’est pas qu’un nom, c’est surtout une histoire, un foyer, une famille.  



mercredi 4 février 2015

Le Yéti des Glières

Chaque région tient sa légende. Les mythes, la plupart du temps, prennent vie d'un fait passé qui sera embelli à travers les âges, prenant de plus en plus d'importance au fil des ans, traversant les siècles et accompagnant les générations. Ces récits aux élans poétiques sont alors contés dans une pièce chaude et silencieuse, avec un public complètement acquis à leur cause. Le crépitement du feu alimente l'aspect incroyable de l'histoire, les visages immobiles attendent le dénouement invraisemblable.
Combien ont vibré à l'écoute de l'affaire de "La bête du Gévaudan", de celle du "Monstre du Loch Ness" ou encore du "Ningen de l'Antarctique".
Depuis plusieurs années, à chacun de mes périples, je rêve de croiser la bête improbable, sortie tout droit de mon imagination.
Ce week-end, preuve à l'appui, je me suis retrouvé nez à nez avec l'une d'elle. L'inimaginable s'est produit en fin de matinée, alors que je tournais depuis plusieurs heures en ski dans la montagne, au milieu de la tourmente de l'hiver.
J'ai entendu un craquement, et là, une bête immonde, aux dents acérées et aux yeux assoiffés de sang m'a dévisagé. Sachant mon trépas imminent, j'ai sorti mon appareil photo pour immortaliser l'événement, qu'au moins, je laisse une trace de son passage avant de disparaître.
Le miracle s'est produit, l'animal, à la vue de l'appareil, a pris peur et s'est enfui.
Mais pour corroborer mes dires, voici le cliché renversant ramené de cet épisode stupéfiant.

Eh oui, vous ne rêvez pas, je me suis bien retrouvé face à l'incroyable Yéti des Glières!!!