lundi 14 mars 2016

Engadine 2016, le coup est passé près...

Je termine cette nouvelle édition de l'Engadine au 5ème rang. Une arrivée au sprint, comme d'habitude, mais cette année, je n'ai jamais été aussi proche de faire un gros coup sur cette étape de la FIS Worldloppet Cup. Du gros monde au départ de cette épreuve, avec pas mal de médaillés olympiques, Cologna, Rothe...
A cause du vent de face, la course a été très lente .Personne ne voulait prendre de risque, tout le monde savait que la course se jouerait dans les derniers kilomètres. Redoutant la loterie du final (descente avec virage serré, théâtre de nombreuses chutes et bris de matériel), je prends les choses en main à trois bornes de l'arrivée, voulant impérativement passer en tête cette fameuses ultime descente avec virage à angle droit. L'affaire était presque dans la poche, mais je me fais déborder à l'aspiration par deux autres skieurs qui me prennent en sandwich, la chute ne passe pas loin mais je perds ma vitesse et déboule dans le stade à la 7ème place. Je ne parviendrai pas à faire beaucoup mieux jusqu'à la ligne d'arrivée, satisfait quand même de la forme et du résultat du jour, même si je pense que la victoire s'est jouée à peu de chose : peut-être une poussée de jambe de plus à l'abord de ce virage si délicat.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire