lundi 2 mai 2016

Week-end des grandes premières

Le week-end a été chargé. Bon, à mon petit niveau, certes, parce que je sais bien qu'il n'y a là rien d'extraordinaire. Mais pour une période de reprise, j'ai fini un peu sur les rotules. Le samedi, tout d'abord, avec ma première séance de vélo de l'année. Eh non, je n'ai pas traversé la France, ce n'était qu'un simple aller en direction de Grenoble, seulement 120 bornes au compteur. Un début en fanfare, avec du bon 30 de moyenne jusqu'à Chambéry. La suite? Je vais dire que c'est la faute du vent de face. Et puis aussi du mauvais goudron. De la pluie ensuite. En fait, j'étais tellement collé sur la fin que mon compteur m'a lâchement abandonné dans la montée du col de la Placette (un col double hors catégorie, pensez bien!). Oui, j'ai avoisiné les 13 à l'heure sur une côte à 4%, c'en était presque indécent.

Le lendemain, plein d'entrain et bien remis de ma galère de la veille, je n'ai rien trouvé de mieux à faire que d'enfiler un dossard, sur la Grimpée du Laudon. Le top pour une reprise. Dès le coup de fusil, j'ai senti que j'étais bien. Hop, aux avants postes, comme en l'an 40. Au bout de deux kilomètres de plat, j'ai commencé à accuser le coup. Heureusement, j'avais fait le plus dur, il me restait encore 11 bornes et 500 mètres de dénivelé. 
Si j'ai galéré?
Non.........

Et pour la petite histoire, la course, c'était hier.Un 1er mai. La fête du travail. Vous imaginez bien que je n'ai pas été payé en heures sup. Congés payés? Pffff, même pas en rêves.

Euh, allez, quoi, quelques RTT ?! Même minuscules...



Dessous les liens Polar des deux sorties, pour ceux que ça intéresse:









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire