mardi 18 octobre 2016

Après l'affaire Sundby, au tour de Johaug





3 commentaires:

  1. Bravo Benoît pour cette belle "poésie".

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Benoît pour cette belle "poésie".

    RépondreSupprimer
  3. Cher petit Lucas,
    Tu n’as pas encore droit au chocolat, mais sache que le chocolat peut être au lait, et le lait tu y as droit ! A partir des tablettes abdominales, il suffit de remonter un peu - au nord vais-je ?- pour en trouver la source, les rondeurs pectorales.
    Certaines sportives, sans doute un peu bourrines, ne se soignent qu’en s’enduisant de baume du tigre; au moins peuvent-elles espérer, rayures obligent, acquérir la vitesse du zèbre ! D’autres, prétextant une tendance à l’angine de poitrine, n’hésitent pas à utiliser de façon préventive, du baume d’hermine: « ça tétonne mais c’est suivant l’avis de mes deux seins » (les lecteurs voudront bien nous pardonner une traduction approximative de propos tenus en Norvégien) déclarent ces « belettes » pour justifier leur consommation de ce médicament.
    Cher petit Lucas, tu diras bien à ton papa, que dans la vie, il ne faut pas tricher… parce que, il y en a d’autres qui s’en « chargent »!
    Il existe une variante moins naturelle et plus efficace de ce baume, le fameux « trop faux d’hermine » qui est, lui, un produit dopant. Et les « belettes » sont parfois les « victimes » de la confusion entre ces deux médicaments, qui est bien facile à faire: un peu comme entre Parlement et Parmelan, ou Scandinave et ski dans Naves.
    Deux mois de suspension de compétitions en période non compétitive, voilà une sanction qui est presque une invitation à la consommation ! C’est d’entraînement qu’il faudrait les suspendre à cette période !
    Cher petit Lucas, tu diras bien à ton papa, que dans la vie, il ne faut pas tricher… parce que, il ne faut pas tricher !
    Mais la véritable sanction est ailleurs, car quand il y a de la suspension dans l’air, il y a souvent de l’air dans la suspension: le « trop faux d’hermine » fait développer une tendance lourde à une malodorante flatulence. On peut agir pour le contrepet, mais pas contre le pet …
    Cher petit Lucas, tu diras bien à ton papa, que dans la vie, il ne faut pas tricher… parce que c‘est puant!

    RépondreSupprimer