lundi 27 février 2017

Le lièvre et la Tartu

Ce week-end, c'était direction l'Estonie pour une nouvelle étape de la FIS Worldloppet Cup. Un 34km à parcourir sur une boucle de 6km (5 tours, avec un petit rab de 4km pour finir) à la place des 64km de traversée entre Otepäa et Tartu, eh oui, là-bas aussi, les galères de neige se font sentir.
Fait marquant, depuis le début de saison, pas une des courses de longue distance n'a pu se dérouler sur le parcours original, j'imagine que c'est du jamais vu. A noter que la Birkie qui avait lieu aux USA a été annulée à cause d'une vague de chaleur qui sévit depuis deux semaines.
Allez, il n'y a pas que des mauvaises nouvelles, vu qu'après mon début de saison très compliqué, j'ai franchi -attention, tenez-vous bien- la barre des deux semaines sans être malade. Si, si, je vous assure. Une sacré perf, j'en conçois. Mon précédent record depuis début novembre datant de 10 jours.
Une performance en cachant une autre, parce qu'après des semaines à avancer comme une tortue (Allez, c'était pour le petit jeu de mot du titre, il y a eu pire dans le passé), je termine à une belle 2ème place de cette étape. Si, si, je vous assure. De bon augure pour le Marathon de l'Engadine dans deux semaines ?! 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire