jeudi 4 mai 2017

Bilan 2016/2017

Le bilan de cette saison hivernale est grandement positif. J'ai toujours été pragmatique, aux grands discours, je préfère l'action. Je suis comme Thomas d'Aquin, avec ses "je ne crois que ce que je vois". Bref, je suis un homme de terrain. J'ai donc pu parfaire mes connaissances en la matière. 
Alors voilà ce que je peux dire de cet hiver 2016-2017:

Gastro-entérite: tu as mal au ventre, tu te vides (en haut, en bas, c'est selon), et tu restes couché au lit.
Rhino-pharyngite: elle a plein de synonymes: la crève, le rhume, la mort, le coup de froid...  C'est la plus grande amie de l'hiver. Tu te mouches sans arrêt, même la nuit, et au final, tu as le nez en chou-fleur et les yeux comme si tu avais fait la bringue toute la nuit. A consommer sans modération.
Grippe: Tu as l'impression d'avoir couru 200km, courbatures partout, même aux cheveux. Et tout ça sans sortir de ton lit.
Laryngite: tu parles comme Terminator. 
Bronchite: tu tousses comme Terminator.
Angine: c'est comme une crève, mais en pire. 

Pour plus d'informations, merci de me contacter. Ordonnance de bonne humeur sur Rendez-vous. 


Et sinon, côté résultats, après trois mois à jongler entre mes amis de début d'hiver, j'ai enfin pu voir l'éclaircie à partir de la mi février, avec de très bons résultats, notamment:
-2ème de la Tartu en Estonie, FIS Worloppet.
-Vainqueur de la Traversée du Massacre
-4ème des Championnats de France de  longue moyenne distance
-5ème des Championnats de France de poursuite

Un peu de malchance sur certaines courses, dont cette fameuse chute à l'Engadine, mon plus gros regret de cet hiver.
Je termine au final 6ème du général de la Worloppet avec quelques impasses (mon oreiller m'a bien aimé, ça c'est sûr!)
Et puis... Et puis si on regarde la catégorie Master 2, eh bien j'ai quasiment tout gagné! Si si, même le Marathon ski tour. Bon, d'accord, je me contente de peu.
Cap désormais sur la saison 2017/2018, avec une envie décuplée par la frustration de cet hiver un peu galère.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire