lundi 24 juillet 2017

Victoire à la Grimpée du Crêt d'Eau

Après la déconvenue du week-end dernier, j'ai passé la semaine à me morfondre dans mon lit (mais non, j'rigole), ça tombait bien, j'avais une semaine "récup" à faire, seulement une petite douzaine d'heures.
Parce que je n'aime pas vraiment l'échec - enfin, si, j'étais fan quand j'étais gosse, j'ai même gagné la compétition internationale de notre école primaire - je me suis dit que je remettrais le dossard au Nid d'Aigle. Mais trop impatient pour attendre l'année 2018, j'ai saisi l'opportunité (et le calendrier des courses de montagne, par la même occasion) de la fameuse Montée du Crêt d'Eau, du côté de Bellegarde.
La course servait de support au challenge national des courses de montagne, et après 1h19mn57secondes (j'insiste sur le chrono, je m'étais fixé moins de 1h20 comme objectif), une montée rondement menée et une descente fidèle à moi-même (pire qu'une chèvre), j'ai franchi la ligne en vainqueur, améliorant mon temps de l'an passé d'1mn20.
Il y avait du beau monde, mais c'est sûr, il manquait les meilleurs. Eh bien tant pis pour eux. Moi, j'étais là. Et il y avait quand même M. Thévenard, l'as du trail. Et pour la petite histoire, il ne m'a encore jamais battu sur une course à pied (Ok, je ne me suis jamais aligné sur un Ultra trail, mais on se rassure comme on peut!)
Enfin voilà, après tant de parenthèses, je peux refermer la parenthèse des courses en juillet, la prochaine sera en août, après des vacances (sportives, forcément) durement méritées.



mardi 18 juillet 2017

Aravis sky pursuit, sur un air de KV...

Les Trailers des Aravis, ça vous dit quelque chose ?
Mais si, vous savez, les quatre manches du KV de Manigod. Le chemin qui monte depuis Comburce et qui finit sur les crêtes de Merdassier. L'incontournable casse-croûte à la vieille ferme. L'accueil incontournable.
Eh oui, tout ça, c'est à eux qu'on les doit.
Pour ma part, j'ai découvert le KV en 2011. Les jambes qui brûlent, les poumons qui explosent, et tout le reste qui va avec. J'ai même fait quelques petits articles (ICI, ICI ou encore ICI).
A l'époque, je renouais tout juste avec l'envie de mettre le dossard sur la période estivale. Le point de départ, quoi! Depuis, je n'arrête plus.
Enfin voilà, tout ça pour dire que cette année, un nouveau venu s'invite dans le monde de la course à pied, avec l'Aravis Sky Pusrsuit.


Une épreuve peu commune, s'étalant sur deux jours, avec un KV en nocturne le vendredi soir, suivi d'une poursuite le lendemain à l'occasion d'un trail de 20km. n
Il est encore temps de vous inscrire, alors foncez! 

Et pour la petite info, si vous réussissez à battre le record de l'épreuve du KV, je vous offre le champagne! (Le record de l'épreuve, hein, pas le mien, celui là, il est encore assez accessible)   ;o)   


lundi 17 juillet 2017

2ème au Môle, Stage à la maison et craquante au Nid d'Aigle

Il est temps de reprendre la plume pour donner quelques nouvelles. Non pas que je délaisse l'écriture durant les vacances estivales, mais côté site internet, il y a du laisser aller.
Quoi de neuf depuis deux semaines ? 

Fidèle au poste, j'ai été à la nouvelle édition de l'Olymp Loue avec l'équipe d'Universki. Une panoplie de champions étaient présents, dont d'éminents boxeurs qui m'ont tout simplement époustouflé, à la fois par leur palmarès mais aussi par leur incroyable présence d'esprit, leur éloquence. Comme quoi, sport et esprit peuvent aller de pair. Encore bravo à Yves Blondeau et Fabrice Guy ainsi que tous les autres membres de cette belle association pour cette organisation.




Le week-end suivant, j'ai remis le dossard à l'occasion de la grimpée du Môle. Après des semaines de grosses chaleurs, les sensations n'étaient pas au mieux, mais je réussis néanmoins à décrocher la deuxième place derrière Yanis Lecomte, bon coureur sur les courses de montagne du coin.

La bande de skieurs de Gel Rossignol s'est ensuite réunie à Aviernoz pour une semaine de stage intensif, avec une trentaine d'heures d'entraînement sur les routes du coin. Deux grosses sorties de cinq heures au compteur, une en skate pour rejoindre Thonon, 91km et 1500m de dénivelé, et une autre sur les crêtes du Salève, avec 80 bornes en poussée et 1500m de dénivelé. 



Nous étions trois (avec Candide et Adrien) à prolonger cette grosse semaine sportive en terminant par la fameuse Montée du Nid d'Aigle. Longtemps à la lutte pour la 4ème place, j'espérais un gros final sur les pentes escarpées (qui me conviennent d'ordinaire plutôt bien) mais en hypoglycémie et perclus de crampes, j'explose complètement dans la dernière demie-heure et termine 8ème, bien loin du vainqueur du jour. Candide fait une belle course et accroche le podium.


Ma foi, après réflexion, pour la prochaine édition de cette montée, au vu de la forme du moment, je me transformerai peut-être en chamois, si un aigle traîne dans le coin, j'irai sûrement plus vite au sommet !





lundi 3 juillet 2017

Gel Groupe, la boîte où il fait bon travailler

Le week-end du 24 juin, en tant que membres de l'équipe de ski Gel Rossignol, les skieurs de l'équipe étaient conviés à l'inauguration des nouveaux locaux de Gel à Saint-André-de Corcy. 
Trois jours festifs, dans la convivialité et la bonne humeur. Trois jours bien remplis, histoire de découvrir à quel point il fait bon travailler au sein de Gel groupe.
Pour cette inauguration, Guilhem et Emilie, fondateurs de l'entreprise, avaient tout prévu. Concerst, stands de fête foraine, camions-restaurant, spectacles improvisés, nuits en tipi, parcours du combattant au petit matin... tout était prévu pour que le week-end soit riche en émotion. 
Ce fut l'occasion de faire notre premier "Summer Tour" avec notre bande de skieurs. 

La suite, c'est en photos :