mardi 30 juillet 2019

3ème à la montée des Pavés: un jour je serai sage et raisonné

Après deux week-ends de trêve (de dossard, pas d'entraînement!), direction dimanche à la montée des Pavés, une étape du challenge national des courses de montagne.
La veille, j'avais jeté un rapide coup d'oeil aux inscrits. Ne voyant pas de "grosses pointures", je me suis aligné au départ plus confiant que jamais. Dès le coup de fusil, sûr de mon fait, j'ai pris la course à mon compte, et au bout de 5mn d'effort, j'avais déjà une bonne vingtaine de secondes d'avance sur mon poursuivant.
Cinq minutes plus tard, j'entendais un souffle dans mon dos, et là, stupeur, j'avais été rattrapé par un concurrent. Malheureusement pour moi, j'étais au rupteur, j'avais pris un départ trop rapide et j'étais incapable d'accélérer davantage. (C'était pas faute d'avoir dit à des amis le matin: surtout, ne partez pas trop vite, mieux vaut en garder sous le pied au départ pour finir en trombe). 
Distancé sur la partie roulante, je bascule au sommet de la boucle avec une vingtaine de secondes de retard sur le premier, et pour couronner le tout, je me fait encore doubler dans le peu de descente bien gadouilleuse qu'il y avait.
J'ai donc fini 3ème. J'ai alors compris en discutant qu'il y avait eu un loupé dans les listes des inscrits, et que plusieurs n'étaient pas affichés sur le site de la course. Et que le vainqueur n'était autre que le vice champion de France de Trail, plusieurs podiums également en Championnats de France de course de montagn. Alors oui, après réflexion, peut-être que j'aurais dû y aller sur la réserve.
Je me dis toujours que la prochaine fois, je serai sage et raisonné.
Et les poules auront des dents.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire