mardi 8 octobre 2019

Un tour (du lac) et puis s'en vont






Ce n'était pas le Tour de France, mais juste le tour du lac. J'en avais délaissé l'organisation ces dernières années, et après de nombreux mois d'absence, il était temps de le remettre au goût du jour: le tour du lac du Bourget. 


Après une période faste (jusqu'à 28 partants), nous étions douze cette année pour nous remettre dans le bain. Cinq cyclistes et sept skieurs à roulettes. 
Même s'il y eut un couac au départ (un quiproquo, la faute à deux Benoît dans la boucle, pour récupérer l'un des participants qui, croyant avoir à faire à un Benoît, échangea finalement par mail avec l'autre Benoît pour co-voiturer, plantant alors le premier Benoît à l'attendre alors qu'il était déjà parti. Vous ne comprenez rien à l'histoire? C'est pas grave, c'est là tout l'art du quiproquo et c'est une histoire de Benoît. Mais, comme tout est bien qui finit bien, tout le monde a fini par retomber sur ses pattes (avec 45mn de retard...)). 

Résultat de recherche d'images pour "retard image"

La météo prévue en laissa quelques uns sur le carreau (n'oubliez pas le proverbe: qui regarde trop la météo, reste au Bistro!), et au bout d'une heure d'effort, nous avons eu droit à quelques minutes de déluge au moment de franchir le col de la Chambotte. Vint alors le soleil et les vues imprenables sur le lac, et au moment de la pause midi (enfin, plutôt treize heures), nous avons sorti l'appareil à fondue pour une poelée de l'amitié. N'ayant pris que le minuscule brûleur pour maintenir la fondue au chaud, nous avons été sauvé par un adorable couple du Puy-de-Dôme qui nous a gentiment proposé de faire préchauffer la fondue dans leur véhicule aménagé. 




Je ne dirai pas que pour les remercier, nous avons gentiment renversé un peu de fondue sur leurs sièges jusqu'alors bien propres. 


Ah si, je l'ai dit. D'aucuns diront qu'il fallait leur laisser une trace de notre passage.
Enfin voilà, un beau tour (64km, 1000 mètres de 
dénivelé), un beau moment de partage, et pour ceux qui sont intéressés de se joindre à la prochaine épopée, n'hésitez pas à me le dire. Nous vous accueillerons avec plaisir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire