Mes livres, le ski de fond, mes aventures

mercredi 29 septembre 2021

Le corps ne veut plus

Après avoir coupé une grosse semaine fin août, j'ai repris le chemin de l'entraînement. J'avais deux petits objectifs en septembre: les France de Montagne le 12 avec un 13km, puis les France de Trail long (54 km en Alsace) le 27. Persuadé que je n'avais pas laissé trop d'énergie sur la CCC (qui était en mode marche plutôt que course à pied), je tenais à enfiler le maillot du Club de l'Entente Athlétique de l'Arve sur ces deux échéances. La première s'est soldée par un bel échec, avec des sensations aux raz des pâquerettes, et pour la deuxième, le corps n'a pas voulu. De grosses douleurs aux adducteurs, ainsi qu'un début de tendinite au genou (syndrome de l'essui glace, bien connu des coureurs) m'ont fait poser le dossard au bout de trente kilomètres. Cette fois-ci, je n'ai pas voulu prendre le risque de continuer et d'aggraver la sentence.
Difficile de savoir si je remettrai un dossard sur les prochaines semaines, ma participation au Grand Trail des Templiers semble compromise. Bien sûr, j'aurais préféré vous parler de podiums, mais le sport est ainsi, tributaire du corps, et si j'ai parfois tendance à ne pas écouter les signaux, cette fois-ci, je vais ménager la monture.





1 commentaire:

  1. faut accepter de perdre en vitesse quand on fait du trail long. Eddy.

    RépondreSupprimer